Pau : Rue des Républicains Espagnols en Béarn

A Pau, une rue des Républicains Espagnols en Béarn vient d’être inaugurée. C’est une victoire contre l’oubli. L’oubli de la seconde République espagnole, fauchée par des généraux dont la seule idée que le peuple espagnol puisse s’éduquer, s’exprimer librement, s’affranchir du carcan imposé par les forces ultra conservatrices était un scandale. nous reproduisons, ci-après, le texte de la prise de parole de José Garcia, vice-président de notre coordination, à l’occasion de cet événement.

« C’est peu de dire que c’est un honneur pour moi que d’être ici parmi vous, à l’occasion de l’inauguration de la « Rue des Républicains Espagnols en Béarn ».

(suite…)

Continuer la lecture

Vérité Justice Réparation – Quel espoir pour l’Espagne ?

En 2015 les Rencontres étaient centrées sur les crimes contre l’humanité commis par le régime franquiste qu’un pacte du silence a voulu couvrir à la mort du dictateur à la faveur d’une loi d’amnistie interdisant toute poursuite des criminels. Enfants volés, action des familles des victimes, fosses du franquisme, justice et mémoire autant de domaines abordés lors de ces journées et fidèlement retranscrits dans un ouvrage publié dans les deux langues castillane et française par la Coordination Nationale Caminar et l’association mémorielle bordelaise Ay Carmela.

Continuer la lecture

Pétition – Pour que soient reconnus et jugés les crimes du franquisme !

Les familles (espagnoles ou exilées en France) des 130 000 à 150 000 républicains espagnols assassinés par les franquistes entre 1936 et 1945 et enterrés dans des fosses communes, celles des enfants volés à leurs mères par dizaines de milliers jusqu'à la fin des années 1970, demandent que vérité, justice et réparation soient faites. Le gouvernement espagnol, mais aussi le gouvernement français et la communauté européenne ne peuvent rester sourds à cette exigence de justice. Ces crimes sont des crimes contre l'humanité, ils sont imprescriptibles et à ce titre ils doivent être jugés. Jusqu'à quand faudra-t-il encore attendre? C'est la raison pour laquelle ¡Caminar! Coordination nationale d'organisations mémorielles des descendants et amis des exilés de l'Espagne républicaine vous invite à signer une pétition destinée à l'ambassade d'Espagne et au gouvernement espagnol : "Vérité, Justice, Réparation" Pour que soient reconnus, jugés et condamnés les crimes du franquisme. Pour signer la pétition cliquer sur le lien : La…

Continuer la lecture

L’impunité supprimée par une véritable loi de Mémoire Historique

l’impunité doit cesser

Comment, face à une loi de Mémoire Historique voulue comme une loi de punto final, développer l’action des associations mémorielles et de la communauté internationale pour que la puissance publique s’engage aux côtés des victimes et de leurs familles. C’est à cette interrogation et aux espoirs et perspectives d’action qu’était consacrée la dernière session du samedi des Journées Transfrontalières.
(suite…)

Continuer la lecture

Des crimes contre l’humanité dans l’Espagne de Franco

Crimes contre l’humanité

Crimes contre l’humanité commis dans l’Espagne franquiste : thème des Rencontres Transfrontalières de Bordeaux 2015 Comment la communauté internationale a élaboré aux lendemains de la seconde  guerre mondiale la notion de crimes contre l’humanité  et comment l’Espagne de Franco les a perpétrés (mis en œuvre) jusqu’à la disparition du dictateur ? (suite…)

Continuer la lecture

Vérité, justice, réparation : des rencontres transfrontalières porteuses d’espoir

Les Cinquièmes Rencontres transfrontalières de Bordeaux, les 9, 10 et 11 octobre 2015 portaient l’intitulé : « Vérité, justice, réparation : un espoir pour l’Espagne ».

Au cours de ces rencontres transfrontalières, la réalité indiscutable des crimes contre l’humanité commis sous le franquisme était, une fois encore, historiquement établie. Mais la vérité historique ne suffit pas, le combat se poursuit maintenant au plan juridique. Les gouvernants espagnols doivent obtempérer aux injonctions qui leur sont faites par l’O.N.U et la Commission européenne des Droits de l’Homme.  Malgré les difficultés, l’espoir est au bout du chemin…

(suite…)

Continuer la lecture

JOURNÉES CAMINAR 2014 – Olga Alcega – AFFNA

Introduction de Maïté Extramiana (M.E.R. PAU) :

C’est un grand honneur pour moi de présenter Olga Alcega qui est présidente de l’association des familles des fusillés et disparus de Navarre en 1936 et qui fait un travail extrêmement riche et remarquable, vous le verrez dans sa présentation. Elle en est la présidente car elle est aussi « petite-fille », son grand-père a été fusillé pendant la guerre ; elle est donc « nieta » et c’est très touchant pour les gens de ma génération de rencontrer ces « nietos » qui jouent aujourd’hui un rôle extrêmement important. Cette association s’est développée de façon remarquable et, pour la petite association dans laquelle je suis « MER » à Pau, quand on voit le travail qui est réalisé en Espagne dans un contexte particulièrement difficile, on peut dire bravo, bravo à cette association. Olga va nous présenter tout cela ; elle a eu la joie de récupérer des traces de son grand-père grâce au travail de l’association.

(suite…)

Continuer la lecture

JOURNÉES CAMINAR 2014 – Pourquoi se souvenir aujourd’hui ?

Les associations mémorielles en France

Introduction

Il est difficile de dissocier le thème de cette intervention de celles qui ont précédé et de celles qui suivront. Je pense que chacune d’elles complétera à sa manière la question qui nous réunit aujourd’hui : «  se souvenir, pour quoi faire ? ». A nouveau, il s’agit d’interroger inlassablement notre rapport, souvent complexe, au passé , mais aussi à notre propre présent et à l’avenir. Dans chaque histoire qui se raconte, il y a des femmes et des hommes qui existent ou ont existé et continuent de s’adresser à nous. Pour entendre ces voix aussi fidèlement qu’il nous est possible, il s’agira toujours de conjuguer au présent ces existences qui alimentent le récit et le façonnent autant qu’elles sont façonnées par lui.

(suite…)

Continuer la lecture

JOURNÉES CAMINAR 2014 – lutte pour la mémoire historique de l’exil républicain

Retranscription de l’intervention d’Alberto GARCIA BILBAO

Chers collègues et amis,

Je souhaitais en premier lieu vous exprimer ma gratitude pour votre invitation à participer à ces journées. Je vous demanderai aussi de vous montrer bienveillant car mon niveau de français n’est pas aussi bon que je le souhaiterai.

Mais pour communiquer, seule compte la volonté de le faire. Je sais d’ores et déjà que nous partageons celle-ci, j’ai donc confiance dans le fait que vous me comprendrez.

(suite…)

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu