Pau : Rue des Républicains Espagnols en Béarn

A Pau, une rue des Républicains Espagnols en Béarn vient d’être inaugurée. C’est une victoire contre l’oubli. L’oubli de la seconde République espagnole, fauchée par des généraux dont la seule idée que le peuple espagnol puisse s’éduquer, s’exprimer librement, s’affranchir du carcan imposé par les forces ultra conservatrices était un scandale. nous reproduisons, ci-après, le texte de la prise de parole de José Garcia, vice-président de notre coordination, à l’occasion de cet événement.

« C’est peu de dire que c’est un honneur pour moi que d’être ici parmi vous, à l’occasion de l’inauguration de la « Rue des Républicains Espagnols en Béarn ».

(suite…)

Continuer la lecture

Ni Valle, Ni Almudena

Ni Valle, ni Almudena

« Ni Valle, ni Almudena », c’est la position unanime des membres de notre coordination quant au lieu ou doivent reposer les restes de Franco. Ces jours-ci, une récente résolution du Parlement Européen demande à l’Espagne de mettre un terme à la Fondation Francisco Franco et à « tous les symboles qui exaltent la dictature ». Avec l’arrivée récente au pouvoir de Pedro Sanchez (PSOE), le nouveau chef de gouvernement prendra-t-il en considération cette résolution au moment ou doit se décider le sort du cadavre du dictateur ?

Cliquez ci-dessous pour afficher la résolution :

Résultat de recherche d'images pour "Parlement Européen"

(suite…)

Continuer la lecture

Vérité Justice Réparation – Quel espoir pour l’Espagne ?

En 2015 les Rencontres étaient centrées sur les crimes contre l’humanité commis par le régime franquiste qu’un pacte du silence a voulu couvrir à la mort du dictateur à la faveur d’une loi d’amnistie interdisant toute poursuite des criminels. Enfants volés, action des familles des victimes, fosses du franquisme, justice et mémoire autant de domaines abordés lors de ces journées et fidèlement retranscrits dans un ouvrage publié dans les deux langues castillane et française par la Coordination Nationale Caminar et l’association mémorielle bordelaise Ay Carmela.

Continuer la lecture

Pétition – Pour que soient reconnus et jugés les crimes du franquisme !

Les familles (espagnoles ou exilées en France) des 130 000 à 150 000 républicains espagnols assassinés par les franquistes entre 1936 et 1945 et enterrés dans des fosses communes, celles des enfants volés à leurs mères par dizaines de milliers jusqu'à la fin des années 1970, demandent que vérité, justice et réparation soient faites. Le gouvernement espagnol, mais aussi le gouvernement français et la communauté européenne ne peuvent rester sourds à cette exigence de justice. Ces crimes sont des crimes contre l'humanité, ils sont imprescriptibles et à ce titre ils doivent être jugés. Jusqu'à quand faudra-t-il encore attendre? C'est la raison pour laquelle ¡Caminar! Coordination nationale d'organisations mémorielles des descendants et amis des exilés de l'Espagne républicaine vous invite à signer une pétition destinée à l'ambassade d'Espagne et au gouvernement espagnol : "Vérité, Justice, Réparation" Pour que soient reconnus, jugés et condamnés les crimes du franquisme. Pour signer la pétition cliquer sur le lien : La…

Continuer la lecture

Pour le retrait  de la Légion d’Honneur attribuée à Franco

  Par décret du 22 février 1928 Franco  a été nommé Officier de la Légion d’Honneur puis Commandeur par décret du 26 octobre 1930 pour services rendus pendant la guerre du Rif aux armées françaises et à Philippe Pétain. Cette circonstance a été récemment découverte par Jean OCANA, ancien Consul Honoraire d’Espagne, à l’occasion de la parution d’un ouvrage historique. Ce dernier a dès lors demandé au Grand Chancelier de la Légion d’Honneur de proposer au Président de la République Française le retrait de ces distinctions en raison des crimes contre l’humanité commis par le régime franquiste. Il a été soutenu dans cette démarche par la coordination Caminar. Le Grand Chancelier lui a opposé une fin de non-recevoir. Jean OCANA a contesté cette décision devant le Tribunal Administratif de Paris et a besoin d’un soutien financier  pour faire face aux frais de la procédure.   Votre participation peut se manifester de deux manières : - soit par…

Continuer la lecture

L’impunité supprimée par une véritable loi de Mémoire Historique

l’impunité doit cesser

Comment, face à une loi de Mémoire Historique voulue comme une loi de punto final, développer l’action des associations mémorielles et de la communauté internationale pour que la puissance publique s’engage aux côtés des victimes et de leurs familles. C’est à cette interrogation et aux espoirs et perspectives d’action qu’était consacrée la dernière session du samedi des Journées Transfrontalières.
(suite…)

Continuer la lecture

Des crimes contre l’humanité dans l’Espagne de Franco

Crimes contre l’humanité

Crimes contre l’humanité commis dans l’Espagne franquiste : thème des Rencontres Transfrontalières de Bordeaux 2015 Comment la communauté internationale a élaboré aux lendemains de la seconde  guerre mondiale la notion de crimes contre l’humanité  et comment l’Espagne de Franco les a perpétrés (mis en œuvre) jusqu’à la disparition du dictateur ? (suite…)

Continuer la lecture

Vérité, justice, réparation : des rencontres transfrontalières porteuses d’espoir

Les Cinquièmes Rencontres transfrontalières de Bordeaux, les 9, 10 et 11 octobre 2015 portaient l’intitulé : « Vérité, justice, réparation : un espoir pour l’Espagne ».

Au cours de ces rencontres transfrontalières, la réalité indiscutable des crimes contre l’humanité commis sous le franquisme était, une fois encore, historiquement établie. Mais la vérité historique ne suffit pas, le combat se poursuit maintenant au plan juridique. Les gouvernants espagnols doivent obtempérer aux injonctions qui leur sont faites par l’O.N.U et la Commission européenne des Droits de l’Homme.  Malgré les difficultés, l’espoir est au bout du chemin…

(suite…)

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu