80ème anniversaire de la Retirada

Février 1939 : environ 500 000 Républicains espagnols franchissent la frontière dans les Pyrénées Orientales

Dans le cadre du 80ème anniversaire de la Retirada, le quotidien l’Humanité a publié quatre pages consacré à cet événement.
Vous y trouverez un entretien avec Geneviève Dreyfus Armand, historienne, Présidente d’Honneur de Caminar, qui aborde la Retirada sous un aspect historique et sociétal de cette partie de notre histoire commune à l’Espagne et à la France.
Vous y trouverez également le témoignage poignant de notre ami Jean Ortiz, maître de conférences émérite à l’Université de Pau, qui nous livre la Retirada vécue par son père Enrique, qui a passé la frontière par Prats del Mollo le 13 février 1939.

Petri GARCIA

(suite…)

Continuer la lecture

“Rotspanier” (Espagnols rouges) à l’espace Darwin

Espace DARWIN à Bordeaux, du 8 février au 8 avril 2019 : exposition sur les « Rostpanier» ou « espagnols rouges »

L’association Mémorielle républicaine espagnole « Ay Carmela ! »,  les historiens Peter Gaida et Antonio Muñoz Sanchez, présentent du 8 février au 8 avril 2019 à l’espace DARWIN à Bordeaux, une exposition sur les « Rostpanier» ou « espagnols rouges », travailleurs forcés oubliés de la Seconde Guerre mondiale.  « Cet environnement Darwin », site privilégié d’expression libre, de fraternelle convivialité dans ce lieu insolite qui fut celui de l’enfermement ajoute à la symbolique voulue par les descendants et les historiens.

(suite…)

Continuer la lecture

Le centre d’archives ITS Arolsen en Allemagne cherche des familles de déportés

Nous publions ce message de notre ami Alban Sanz, animateur du site "Cartas del exilio". "Le centre d'archives ITS Arolsen en Allemagne cherche des familles de déportés pour leur rendre les effets personnels de ces derniers. C’est un ami historien et chercheur Antonio Munoz Sanchez qui faisait des recherches sur l’organisation TODT à Francfort qui m’a communiqué la nouvelle. Le centre d’archives ITS Arolsen lui a demandé de l’aide pour retrouver les familles de déportés pour leur rendre les effets personnels de leurs proches. Une liste a été établie avec des noms et le centre ITS Arolsen recherche les familles concernées. Des journalistes espagnols ont déjà été mis dans la boucle (voir l ’article dans El Mundo >>> https://is.gd/q2eptd et aussi écouter celui de la radio aragonaise >>> https://is.gd/nEoi7S – en espagnol). Antonio a refait le tableur avec les bon noms que je joins à ce courrier. Si vous connaissez des proches des personnes nommées qui…

Continuer la lecture

Genèse du « tiers » de rue des Républicains Espagnols par Jean ORTIZ

Pau a enfin sa rue des Républicains espagnols

Ouf !!!

Il était temps. Pau a enfin sa « rue des Républicains espagnols en Béarn ». Pourquoi « en Béarn » ? Pourquoi cette restriction ? L’Espagne n’est pas loin… Qui plus est, la mémoire de la MOI, des guerrilleros, est majoritairement communiste. Mais à leurs côtés, à Pau, et en Béarn, participèrent à l’antifascisme des groupes d’anarchistes et de socialistes « unitaires ». Les déchirures entre mouvances furent graves, moins ici sans doute qu’ailleurs (quasiment tous étaient d’origine aragonaise), mais ils prônaient tous « la revolución ». 

(suite…)

Continuer la lecture

Pau : Rue des Républicains Espagnols en Béarn

A Pau, une rue des Républicains Espagnols en Béarn vient d’être inaugurée. C’est une victoire contre l’oubli. L’oubli de la seconde République espagnole, fauchée par des généraux dont la seule idée que le peuple espagnol puisse s’éduquer, s’exprimer librement, s’affranchir du carcan imposé par les forces ultra conservatrices était un scandale. nous reproduisons, ci-après, le texte de la prise de parole de José Garcia, vice-président de notre coordination, à l’occasion de cet événement.

« C’est peu de dire que c’est un honneur pour moi que d’être ici parmi vous, à l’occasion de l’inauguration de la « Rue des Républicains Espagnols en Béarn ».

(suite…)

Continuer la lecture

Rassemblement contre l’extension de la porcherie de Septfonds

samedi 22 septembre 2018 à 11h devant la préfecture de Montauban  LA PORCHERIE DE SEPTFONDS  UNE OFFENSE A LA MEMOIRE  UNE ATTEINTE A L'ENVIRONNEMENT  UNE CONCESSION A LA MAL BOUFFE    En mars 1939, le camp de concentration de Judes était créé sur la commune de  Septfonds (Tarn-et-Garonne). Environ 30 000 personnes y furent enfermées, dans des conditions déplorables : de 16 000 à 17 000 réfugiés espagnols, puis des soldats polonais, des français antifascistes, des civils juifs.      Ce site, inscrit au titre des Monuments historiques par arrêté préfectoral du 9 septembre 2011, va être souillé par l'extension d'une porcherie qui prévoit d'élever plus de 6 500 animaux par an.      Des autorisations administratives ont d'ores et déjà été accordées.      Indignées par cette extension qui ne respecte pas le périmètre de protection du site inscrit, des associations de défense de l'environnement, un syndicat agricole et des associations de mémoire républicaine espagnole dont la Coordination…

Continuer la lecture

Renée Lafont – journaliste française assassinée et jetée dans une fosse commune de Cordoue

Renée Lafont – journaliste française assassinée et jetée dans une fosse commune de Cordoue
Renée, journaliste française est certainement la première femme journaliste assassinée dans un conflit mondial – le 1er septembre 1936 pendant la guerre d’Espagne - se trouve dans une fosse commune à Cordoue

Renée, journaliste française est certainement la première femme journaliste assassinée dans un conflit mondial – le 1er septembre 1936 pendant la guerre d’Espagne - se trouve dans une fosse commune à Cordoue

Continuer la lecture

Aidez-nous à retrouver les familles des destinataires ou des expéditeurs !!!

 

    Nous avons découvert au cours de recherches au service des archives de la ville de Tonnerre (Yonne), des courriers destinés (ou en retour) à des Réfugiés Basques du centre d’accueil à l’ancienne sous-préfecture de la ville en 1937.  Il nous est apparu nécessaire d’établir une liste des destinataires et des expéditeurs afin de la diffuser et que ceux-ci ou plus probablement leurs descendants puissent prendre connaissance de ces lettres ou documents. (suite…)

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu