JOURNÉES CAMINAR 2014 – OUTILS POUR LA MEMOIRE ET L’ACTION AUJOURD’HUI

Table ronde – Introduction d’Alain MIRANDA :

Emmanuel DORRONSORO a rappelé hier les circonstances dans lesquelles Caminar est née. Nous avons voulu, dans le cadre de ces Journées, qu’un moment soit consacré à la mise en commun, à l’échange de nos expériences. A la réflexion aussi sur les outils qui nous permettront de mieux valoriser ces acquis. C’est l’objet de notre table ronde « Des outils pour la mémoire et l’action aujourd’hui ». Le désir de dresser un état des lieux de nos forces et de nos faiblesses et d’élaborer des propositions de mise en œuvre concrète des objectifs définis dans notre Charte. Notre table ronde n’est donc qu’une étape, une rampe de lancement, l’amorce d’un travail qui se poursuivra de façon transversale selon les modalités que nous déciderons après ces Journées.

L’assemblée générale avait fait le choix de trois thèmes :

  • – « Travail en milieu scolaire » coordonné Philippe Bouvier
  • – « Echanges inter associatifs transfrontaliers » coordonné par Raymond Villalba
  • – « La mémoire par l’image et par l’écrit » coordonné par Maïté Estop-Extramiana

Sur ces thèmes des échanges sont intervenus entre nos associations respectives dont la synthèse vous sera exposée par les amis précités. Nous avons enfin pensé solliciter la participation à nos réflexions de Maelle Maugendre qui coordonne l’association Adelante au sein de laquelle se retrouvent de jeunes universitaires et chercheurs français et européens.

Rapport de synthèse de Philippe BOUVIER CALZADILLA

Introduction / problématique :

Afin de pouvoir sensibiliser et informer les nouvelles générations sur l’histoire de la république espagnole de 1930 à aujourd’hui, quelques associations comme Ay Carmela, MER47, MRHE, DAME, “Présence de Manuel Azaña”, Amis des RE de RP……ont effectué un travail en milieu scolaire (école, collège, lycée et université).

Actions effectuées :

Chaque association est intervenue de façon différente et a utilisé des modes d’échanges liés à ses possibilités (lieux historiques, présence de témoins directs, historiens…).

Les actions réalisées sont :

  • Les visites de lieux historiques comme la maternité d’ELNE, les camps de Gurs, de Septfond et d’Argeles accompagnées des membres d’associations.
  • Des rencontres avec des témoins directs de l’histoire (Jaime Olives, Luis Casares, Enrique GONZALEZ, Angel VILLAR…), des historiens (Geneviève Dreyfus-Armand…), des enseignants d’histoire ou des descendants de témoins, organisées avec des élèves ou étudiants français et espagnols.
  • Des échanges entre universités françaises et espagnoles comme l’Universidad Nacional de Educación a Distancia, de Madrid et le Mirail ou inter associative avec l’association Manuel Azaña de Leon.
  • Des expositions  comme « Les fosses du franquisme », « Des Espagnols dans la Résistance à Bordeaux et dans la région », “Les Républicains Espagnols pour témoins” éditions Tiresias présentées et mises à la disposition des établissements scolaires par les associations.
  • Des projections de films comme « la langue des papillons », ” 70 ans de silence” avec Emile Navarro, ” Les chemins de la Mémoire” avec JL Peñafuerte, Ne pas s’avouer vaincu, de Henri Belin, Les héros de la Nueve, avec Evelyn Mesquida organisées pour les élèves.
  • Des créations théâtrales sur la Retirada réalisés avec des collégiens
  • Des rencontres avec des dessinateurs comme Bruno LOTH, auteur de la bande dessinée “ERMO”.
  • Des reprises de chansons du répertoire de la guerre d’Espagne.
  • Des expositions d’aquarelles de Francis Romero ou des reproductions de celles de SIM.
  • L’élaboration de « valises » pédagogiques à destination des enseignants du primaire et du secondaire d’espagnol, de français, d’histoire, d’éducation civique, d’arts plastiques exploitables en classe.

Pour sensibiliser les enseignants de disciplines aussi différentes à la mémoire de l’Espagne républicaine nous avons cherché ce qui, dans leur programme, serait une porte d’entrée :

  • Programme de Français : les poèmes engagés (Garcia Lorca, Pablo Neruda, Machado.)
  • Programme d’hist géo : la résistance dans la 2nd guerre mondial (La nueve).
  • Programme d’art plastique : étude des images (caricature, affiche de propagande…)
  • Programme d’espagnol : manifestation contemporaine avec drapeau républicain.

Objectifs :

L’objectif de CAMINAR est de favoriser les échanges entre associations afin de mutualiser nos compétences :

  • Prêt d’exposition,
  • échanges d’outils de présentation (diaporama, valise pédagogique..) et de références (film, livres, BD…),
  • organisation conjointe de visite de lieux mémoriels.

 

 

Author: caminar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.