LA COORDINATION CAMINAR A LA LIBERATION DE PARIS

La coordination Caminar porte le drapeau de notre République

Le 25 août 2017, le drapeau de la 2ème République espagnole, porté par un représentant de Caminar!, a flotté à Paris, à l’occasion du 73ème anniversaire de la Libération de la capitale.

Pour la coordination Caminar , une cérémonie émouvante

Sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris, ce 25 août 2017, j’ai eu l’honneur et le plaisir de porter notre cher drapeau rouge-jaune-violet, au nom de Caminar !, lors des cérémonies, 73èmes du nom, de la Libération de la capitale. Avec un jeu d’équipe parfait puisque la bandera m’a été prêtée par Eloi Martinez de l’association ASEREF, tandis que le mât, qui m’a permis de la porter haut, était celui de MHRE 89, mon association.La cérémonie a été émouvante. D’abord parce qu’à travers moi, et notre drapeau, c’est l’Espagne républicaine qui était là, nos parents, nos grands-parents, nos combattants pour le République d’abord, pour chasser l’occupant de la France ensuite. Cette pensée ne m’a jamais quitté au long des cérémonies rythmées par l’orchestre militaire qui a donné, notamment, le chant des Déportés et le Chant des partisans. Or, déportés, des Républicains espagnols le furent (Mauthausen) ; et résistants, ils le furent aussi, et comment ! Alors comment ne pas y penser constamment, et même ne penser, peut-être, presque qu’à ceux-là.Entre les morceaux de musique, des comédiens ont joué quelques saynètes évoquant des événements de l’époque, et entrecoupées de « messages personnels », à la façon de Radio Londres. Et lors de l’évocation du 25 août 1944 qui, nous le savons bien, a commencé le 24 au soir, l’héroïque Nueve, fer de lance de la 2ème DB, a bien été citée. Après la dernière Marseillaise, les porte-drapeaux-on nous avait fait aligner pour cela- ont été salués par tous les officiels présents dont la Secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et la maire de Paris, Anne Hidalgo toujours très chaleureuse avec nous. Outre Caminar !, trois autres drapeaux républicains d’associations, dont un catalan mêlant les couleurs de la République à celles de la province, étaient présents aux cérémonies auxquelles assistaient plusieurs centaines de personnes dont des Espagnols venus en vacances à Paris, précisément à cette période, pour pouvoir être là le 25 août.

Caminar, un souhait illusoire ?

Sur le chemin du retour, tout heureux d’avoir porté le drapeau au nom de Caminar!, j’ai repensé/refredonné un morceau joué par l’ochestre qui a officié tout au long de la cérémonie. Et je me suis dit que ce serait magnifique si, une prochaine fois, il reprenait un air espagnol, une de ces chansons entonnées par les Républicains. Mais ça c’est sans aucun doute une autre histoire. Sur le fond d’abord… mais après tout il y a déjà le drapeau républicain, alors pourquoi pas une musique républicaine ? Techniquement ensuite, car comment suggérer cette idée aux organisateurs ? Simplement en le leur demandant ?

Daniel GUADARRAMA

MHRE 89

Author: caminar

1 thought on “LA COORDINATION CAMINAR A LA LIBERATION DE PARIS

  1. Merci Daniel pour cette diffusion .et ce commentaire Pour t’avoir suivi toute l’année de ton intérim à Caminar ,je sais que tu es une personne objective et intègre . Ta présence à Paris était très judicieuse .
    A Marie / Ay carmela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.