Camilo – de l’Espagne en guerre à la Résistance en France

 

Camilo, Tomás Guerrero Ortega, pourrait être un personnage de légende tant sa vie militaire fourmille de rebondissements. Mais ce colonel de l’Armée populaire de la République espagnole, est un héros bien réel, un homme qui n’a jamais renié son engagement premier à une forme d’humanisme pour la défense du peuple. Sa Guerre d’Espagne est une façon de revisiter ce terrible conflit en traversant certaines batailles peu connues, comme celles sur la sierra de Guadarrama qui, peu après le soulèvement des rebelles, durera jusqu’à la victoire complète de Franco qui n’aura jamais pu passer cette ligne pour prendre Madrid. 

Dans ces combats et plus tard dans le Levant, Camilo sera assez proche de Manuel Tagüeña… Qui le nommera à la tête de la 227e brigade mixte pour intégrer son armée de l’Ebre. Les engagements seront là aussi effroyables.

Blessé, Guerrero Ortega sera rappelé avant la fin de sa convalescence pour reprendre son commandement et tenter de ralentir la déroute de Catalogne. Blessé devant Barcelone que les troupes franquistes de Yagüe prendront le lendemain, il sera évacué vers la France. Il devra être réopéré. Il sera amputé de la jambe gauche à l’hôpital de Narbonne. 

 

Après un tour des camps de concentration français, Bram, Jude à Septfonds, le Vernet d’Ariège, toujours fidèle à ses idées, il prend le commandement de la 35e brigade des guérilleros du Gers et poursuit la lutte en participant activement à la libération du département évitant un massacre annoncé lors de l’affrontement de Castelnau-sur-l’Auvignon. 

En siégeant à l’état-major interallié, Camilo a compris qu’Anglais et Américains ne se lanceraient par dans une guerre contre Franco. Aussi, Il ne prendra pas part à la Reconquista qu’il sent vouée à l’échec.

Camilo finira sa vie dans le Gers en 1995, ayant marqué beaucoup d’esprits par sa forte personnalité.

 Camilo Espagne 1936 France 1944

Un guérillero en Gascogne 

 

350 pages, 25 € 

Édition Louis-Rabier, Zone industrielle des Saligues, 64 300 ORTHEZ

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu