Disparition de Colette Flandrin-Dronne

Colette Flandrin-Dronne

Suite à la disparition de Colette Flandrin-Dronne, Mar y Luz Cariño, fille d’un combattant de La Nueve, membre de Retirada 37 – association membre de Caminar – qui connaissait très bien Colette, a souhaité exprimer son émotion dans notre blog.

Colette Flandrin-Dronne était la fille du capitaine Raymond Dronne de La Nueve

C’est avec beaucoup d’émotion et une grande tristesse que j’ai appris le décès de Colette Flandrin-Dronne, la fille de celui qui est resté pour toutes et tous le capitaine de La Nueve1, son père Raymond Dronne.
Fidèle et infatigable, Colette était toujours présente lors des commémorations ou divers évènements à Paris, Madrid, Ecouché …
Pour évoquer les hommes de La Nueve, elle s’est toujours investie, en particulier auprès des jeunes, pour transmettre leur mémoire et leur combat.
Elle avait des souvenirs et des anecdotes qui les rendaient vivants.
Bien souvent, elle parlait plus des hommes de La Nueve que de son père, et ainsi elle pense avoir plus appris sur son père grâce à eux, en mettant toujours en avant le lien si particulier qui les unissait.
Elle était de ces personnes dont on pensait qu’elle serait toujours là pour eux.
Comme une évidence, presque toujours ses interventions se concluaient par : « Que voulez-vous, ils étaient ma famille ».

Elle va terriblement manquer aux descendants de cette famille.

Mar y Luz Cariño

Mar y Luz Cariño et Colette Flandrin-Dronne

1 Le 24 août 1944, le général Leclerc, lance la 9e compagnie, La Nueve, du régiment de marche du Tchad, à l’assaut de Paris. Dans la soirée, le half-track Ebro ouvre le feu sur un nid de mitrailleuses allemandes près de l’Hôtel de Ville. Après avoir occupé plusieurs lieux stratégiques de la capitale, trois Espagnols font prisonnier von Choltitz, le commandant allemand de la place de Paris. Les Espagnols de la Nueve vont ensuite participer au défilé de la Victoire en assurant la sécurité du général De Gaulle et en arborant les couleurs le la IIe République espagnole.

Documentaire « La Nueve ou les oubliés de la victoire » dans lequel apparaît Colette Flandrin-Dronne :

70 ans après la Libération de Paris, les hommages sont rendus aux Espagnols de la « Nueve » :

close

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu de qualité dans votre boîte de réception, chaque fois qu'un article est publié.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Author: caminar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.